Le concert de Lunel

Le 7 octobre 2018, le Choeur de la cathédrale St-Pierre était l’invité du Concert de Prestige de la Mairie à Notre-Dame-du-Lac de Lunel dans l’Hérault, pour y interpréter le Roi David d’Arthur HONEGGER.

Avec les choristes intéressé-e-s (les trois quarts du choeur), outre les musiciens et les solistes mobilisés pour l’occasion, le voyage de Lunel a compté aussi quelques renforts pour interpréter cette oeuvre difficile mais si belle et si attachante. Trois jours dans l’Hérault, constellés de répétitions, de découvertes et de convivialité, qui resteront lumineux dans le souvenir des participants.

Le Roi David (H.37) est un oratorio dramatique pour chœur, solistes, récitants et petit instrumentarium. Composé en 1921 dans l’entre- deux guerres, elle marque le premier succès du compositeur alors âgé de 29 ans. Ecrite dans des circonstances exceptionnelles, sur un texte de René Morax marqué par les impressions de son récent voyage en Orient, cette œuvre puissante est donnée à Paris en 1924. On peut lire dans la Revue Comoedia ces lignes du timbaliste « La frénésie somptueuse de l’œuvre nous avait gagné tous, nous exécutants, jusqu’au dernier choriste ! » tandis qu’un critique relate « Je revois la salle Gaveau, bondée d’un public avide. Rien n’arrêtera plus le déroulement de la partition, tandis que monte l’enthousiasme d’un public conquis. Pendant plusieurs années, le succès fulgurant du Roi David se répètera dans le monde entier ».

Arthur Honegger (1892 -1955) est né de parents suisses. Après deux ans d’études au Conservatoire de Zürich, il le quitte pour celui de Paris où il fera les rencontres décisives pour son avenir. Violoniste et compositeur, il est également critique musical et professeur à l’Ecole Normale de musique de Paris. Dès le Conservatoire, il devient  l’un des membres du groupe des Six, avec Georges Auric, Louis Durey, Darius Milhaud, Francis Poulenc et Germaine Tailleferre qui se retrouvent régulièrement autour de  Paul Claudel et de Jean Cocteau. Ensemble, ils rencontrent Max Jacob, Pablo Picasso, Erik Satie, Louis Jouvet et Paul Valéry, dont certains lui ont fourni des sujets pour ses œuvres. En 1926, il épouse la pianiste française Andrée Vaurabourg, et sera, au terme d’une brillante carrière, accompagnée de reconnaissance internationale, enterré au cimetière Saint-Vincent à Paris.

Déplacement de Genève à Lunel

La réalisation de ce concert a nécessité un déplacement de l’ensemble des choristes, des solistes et des musiciens. Un car a été affrété au départ de la place de Neuve.

Séjour à Grau-du-roi

Les participants à ce concert ont passé entre Lunel et Gros-du-Roi trois jours faits de répétitions, de visites et de préparations pour assurer ce Concert Prestige à Notre-Dame du Lac à Lunel.

Plusieurs répétitions

Des répétitions ont mobilisé tour à tour les choristes, les musiciens et l’ensemble des participants dans l’église même où devait avoir lieu le concert.

Notre-Dame-du–Lac de Lunel

Reconstruite à la fin du XVIIe siècle, l’église Notre-Dame-du-Lac de Lunel présente une façade de type jésuite. Son clocher a la particularité de reposer sur une ancienne tour de guet, ce qui lui a valu d’être la seule épargnée lors des guerres de religions. A l’intérieur, elle abrite un orgue d’A. Cavaillé-Coll construit en 1856 classé au titre de mobilier historique.

Un Concert Prestige

L’Oratorio, LE ROI DAVID d’Arthur Honegger, a été précédé de l’interprétation, par Florence Kraft-Babel, de la première Sonate Biblique de Johann KUHNAU (1700), Le combat de David contre Goliath, sur les grands orgues Cavaillé – Coll de l’Eglise (Sonate en 8 épisodes).

 

Une réception avant le départ

Les autorités locales ont offert aux participants une petite réception, avant que ceux-ci ne prennent le chemin du retour. La Directrice a reçu félicitations et muscat de la part de Mme Nancy Lemaire, Conseillère municipale.